Voici comment la ville de Nantes va se transformer en potager géant

Une initiative qui vise à fournir des aliments sains aux foyers les plus fragilisés par la crise.

Alors que nombreux foyers subissent les difficultés financières dues à la crise, la ville de Nantes a lancé un programme inédit. Comme le relaie Positivr, les espaces verts de la ville seront transformés en potager, afin de fournir des aliments aux plus démunis, et encourager la consommation locale.

Publicité

Le projet s’appelle "Paysages nourriciers" et se met actuellement en place sur cinquante sites de la commune. Ce sont près de 25 000 m2 de terres qui vont être cultivées par 250 jardiniers aidés par des associations d’agriculteurs. Au total, ce sont près de 25 tonnes de nourriture (pommes de terre, tomates, courges, haricots…) qui devraient être cultivées d’ici l’automne. Johanna Rolland, maire de Nantes, explique cette démarche.

"La crise a précipité de nombreux foyers dans la précarité : perte d’emploi, de salaire, détresse sociale et alimentaire […]. Le service public doit se réinterroger et s’adapter pour lutter, à son échelle, contre cette précarité alimentaire qui risque de durer dès lors que la conjoncture économique se grippe".

Autre point fort de ce projet, Johanna Rolland affirme qu’il permettra de familiariser les Nantais à la culture de la terre, et les encourager à consommer local.

Publicité

Par Hong-Kyung Kang, publié le 29/06/2020